Comment proteger ses biens des cambriolages ?

Protéger sa maison des cambriolagesNous possédons tous des meubles, des biens qui représentent beaucoup pour nous sentimentalement. Nous allons voir dans cet article comment protéger ces objets auxquels on accorde une certaine valeur et un certain attachement.

Comme vous le savez, le nombre de cambriolage augmente chaque année en France. Ainsi, protéger tous ses biens devient aujourd’hui une réelle nécessité.

Je vais essayer de vous apporter une vision élargie sur le sujet : « Comment protéger ses biens des cambriolages ? »

Pour se faire, nous allons évoquer les mesures, les techniques et astuces à mettre en place pour protéger son logement contre un éventuel cambriolage, ou home jacking.

Ce qu’il faut savoir et comprendre dans la protection d’un logement

La sécurisation d’un logement contre le cambriolage ne se fait pas de manière soudaine. Elle nécessite une bonne préparation avec un minimum de connaissances. Ceci est-ce qui déterminera le choix du meilleur dispositif ainsi que de son emplacement. Ainsi, pour mettre en place une bonne protection de son logement, il est primordial de faire son diagnostic. Un diagnostic de l’environnement de l’habitation doit également être envisagé.

Ces diagnostics permettront de déceler les endroits vulnérables de son logement et éventuellement les points facilitant l’accès à celui-ci. Ceux-ci nécessiteront des protections supplémentaires autres que celles prévues lors de la construction. Cette pratique vous permettra également d’organiser le choix de vos moyens de protection pour chaque point vulnérable. Il sera constaté d’office, que la grande majorité des cambrioleurs accède aux logements par l’intermédiaire des ouvertures installées lors de la construction (portes, fenêtres, cheminées …). Ce constat, révèle donc, que ces points sont des points sensibles, à sécuriser par des moyens appropriés et adaptés.

Il est également intéressant de savoir, qu’il est très important de connaitre les exigences de son assureur en matière de protection de logement avant de se lancer dans toute opération de sécurisation. Ce diagnostic effectué et une collecte d’informations faite, il s’agira de choisir ensuite entre les différents moyens et techniques proposés pour mettre en place sa stratégie de protection contre le cambriolage.

Comment protéger sa maison contre les cambriolages ?

Bon nombre de techniques sont utilisées pour éloigner, dissuader, et même décourager les cambrioleurs qui auront envie de s’introduire chez vous pendant votre absence. Si toutes ces techniques consistent à faire surveiller sa maison par quelque moyen que ce soit, pendant son absence, il est cependant à noter que chacun de ces moyens présente son spectre d’actions, qui peut-être : peu efficace, efficace ou très efficace. Avoir recours à une surveillance humaine peut s’avérer intéressant pour éloigner et dissuader tout cambrioleur. Ceci est un moyen de mettre son habitation sous le regard constant des personnes. Ici, on comptera plus sur les relations de bon voisinage et sur les services offerts par la police ou la gendarmerie à ce sujet, ou encore sur les sociétés privées de gardiennage.

Ces alternatives dépendront en fait de son budget pour sécuriser son logement. D’autres techniques consisteront à user de certaines astuces pour décourager et éloigner les cambrioleurs. Il s’agira par exemple de simuler sa présence pendant son absence, ou de faire croire à la présence des dispositifs de surveillance et de sécurité. L’intimidation par des mises en garde sur la propriété, pourront également jouer le même rôle.

Enfin, des moyens matériels peuvent permettre de renforcer les accès faciles de la maison afin d’enregistrer ce qui se passe lorsqu’on est absent, d’alerter le voisinage ou les services de sécurité lors des intrusions.

Tous ces moyens et techniques, qui nous permettent de protéger nos maisons contre le cambriolage, exigent la constitution d’un certain budget qui pourra varier selon le cas.

Quel budget pour sécuriser son domicile ?

Difficile de répondre à cette question tant les budgets peuvent être différents selon le moyen choisi pour protéger son habitat. La police et la gendarmerie sont des services publics, qui offrent le plus souvent des services gratuits en matière de sécurité des biens et des personnes.
Une porte blindée vendue avec une certification A2P BP coûte environ 1 500€ à 2 000€. Pour ce qui est de la protection de vos cabanons et garages (si indépendant de votre maison), de simples mini alarmes peuvent être suffisantes pour protéger vos portes et fenêtres. Dans le cas où ces dépendances contiennent des objets de valeur, vous pourrez envisager de les relier à votre centrale d’alarme, mais le coût ne sera pas le même.

Ceci pourrait nous amener dans une autre mesure, à penser que faire surveiller sa maison par des services autres que ceux de la police et de la gendarmerie, peut également devenir intéressant. Attention cependant, la télésurveillance nécessite des alarmes équipées de caméras qui sont plus couteuses, mais aussi un abonnement mensuel qui vous aurez à payer pour vous assurer l’intervention d’une société de sécurité.

En somme, nous voyons qu’en matière de protection des biens d’un logement contre le cambriolage ; il existe plusieurs solutions. Ces solutions se présentent aux utilisateurs comme étant des solutions adaptables aux besoins, aux idées et surtout aux budgets de chacun. Sécuriser sa maison devient donc un exercice auquel tout le monde peut s’y prêter.
N’oubliez pas que nous avons tendance à penser que le coût d’un équipement de sécurité est proportionnel à la sécurité qu’il confère. Cependant, la réalité en est toute autre.

Vous pourrez aussi être intéréssé par notre page sur les démarches à effectuer après un cambriolage