Les cambriolages : conseils et astuces pour éviter d’en être victime

Protéger sa maison des cambriolagesEn France, les cambriolages sont en constante augmentation depuis quelques années. On en dénombre environ 400 000 par an.
Si vous voulez ne pas faire grossir les statistiques, mieux vaut renforcer la sécurité de votre habitation et adopter des comportements et gestes simples qui doivent devenir des réflexes. Aucun système n’est totalement infaillible, mais quand on sait qu’un cambrioleur abandonne au bout de cinq minutes environ, s’il n’arrive pas à pénétrer dans l’habitation, il est nécessaire de retarder le plus possible son action. Il est donc capital et essentiel, sans tomber dans la psychose, de combiner plusieurs systèmes.

Dans la suite de cet article, nous allons voir comment se protéger des cambriolages et du home jacking. Nous verrons notamment la protection des accès du domicile, le choix de système d’alarme et d’autres moyens de protection.

Comment se protéger contre les cambriolages ?

Voici quelques précautions empreintes de bon sens à mettre en pratique :

  • Prenez vos clés avec vous et ne les cachez pas sous un pot de fleurs, une pierre ou un paillasson. Elles seront découvertes très vite par le malfaiteur. Sans effraction, il est inutile de porter plainte : vos assurances ne vous rembourseront rien ;
  • Ne leur apposez surtout pas une étiquette avec vos noms adresse et numéro de téléphone. Vous pourriez les perdre indiquant ainsi au voleur que la voie est libre ;
  • Soyez discret sur les réseaux sociaux et n’annoncez pas vos dates de vacances et de retour à la terre entière ;
  • N’enregistrez pas un mot sur votre répondeur indiquant vos périodes d’absence et renvoyez vos appels sur un autre numéro ou sur votre téléphone portable cela fera un moyen en moins de vérifier votre présence ;
  • Entretenez de bonnes relations avec vos voisins et vous pourrez leur demander de relever votre courrier plutôt que de le laisser s’accumuler. Confiez leur la clé et ils pourront ouvrir et fermer vos volets, sortir vos poubelles : tous ces petits détails contribuent à faire croire que la maison n’est pas vide ;
  • Votre jardin doit être débarrassé de tous outils ou échafaudages susceptibles de faciliter une introduction indésirable par vos ouvertures extérieures. Enfermez-les à clé dans votre abri, remise ou garage ;
  • Vous pouvez apposer un autocollant du style « maison sous protection électronique » sur votre porte d’entrée pour avertir l’intrus ou semer le doute.

Sinon, pour chaque type d’habitation tout un arsenal de gadgets et d’équipements sophistiqués adaptés sont proposés à la vente.
Tenez compte de ces recommandations judicieuses qui pourront vous épargner de nombreux désagréments.
Commencez dès votre portail en y installant un code d’accès pour en autoriser l’ouverture.

Protéger les accès de son domicile

L’entrée de la maison doit retenir toute votre attention. Si vous n’avez pas envie d’investir dans une porte blindée, vérifiez l’encadrement de celle-ci et son épaisseur, optez pour une serrure multipoints : plusieurs modèles existent, ils sont très fiables et empêchent l’ouverture avec un pied-de-biche. Environ 75 % des malfaiteurs pénètrent par ce moyen dans votre demeure.

Vous pouvez installer sur le palier un détecteur de mouvement qui allumera une lumière. Outre son côté pratique, elle repoussera les visiteurs nocturnes désireux d’agir discrètement.
Ne négligez pas vos fenêtres : si vous ne voulez pas mettre des vitres anti effraction, faites poser des grilles. Il en existe de très esthétiques qui en plus de vous protéger donneront du charme à votre habitation et éviteront un risque de chute chez le jeune enfant. Installez des volets avec des barres de sûreté.

Le choix de l’alarme

Il y a sur le marché de très nombreuses alarmes, allant de la simple sirène à un dispositif plus complexe associé à une centrale ou une entreprise de sécurité. Celle-ci pourra missionner un agent chez vous. Vous pouvez également opter pour un système de vidéosurveillance directement relié à votre Smartphone.
Une petite caméra est légale, mais réglementée et doit être installée à l’intérieur de votre jardin, mais un appareil factice peut aussi être très dissuasif.
Un chien est un moyen efficace de mettre en fuite le cambrioleur, même s’il n’est absolument pas méchant ni dressé, ses aboiements donneront l’alerte.

À l’intérieur de la maison, cachez vos objets de valeur dans un meuble bien fermé ou dans un coffre fort.
Vous pouvez également simuler votre présence avec de la lumière ou de la musique. Vous trouverez en grande surface ou dans les magasins de bricolage des petits programmateurs, très peu onéreux qui vous permettront de déclencher une telle action à l’heure souhaitée dans la pièce de votre choix. Pensez à en installer plusieurs pour rendre la mise en scène plus crédible.

Les autres moyens de protections

Il existe aussi depuis quelques années un dispositif de sécurité appelé « vacances tranquilles » mis en place par les services de police et de gendarmerie. Il consiste à surveiller votre maison pendant vos congés à travers des patrouilles organisées dans le cadre de leur mission. Il suffit de remplir un formulaire pour s’inscrire. Ayez à l’esprit que de nombreux cambriolages peuvent être évités. Anticipez, mettez-vous à la place du voleur pour trouver les failles de votre logis et soyez prudent lorsque vous partez, même pour un laps de temps très court, fermez votre porte à clé et enclenchez vos alarmes. Découragez-les, en rendant leur travail plus difficile et plus bruyant afin qu’ils attirent sur eux attention et regards.

Mais attention, certaines pratiques sont strictement interdites, comme le fait de piéger sa maison par exemple.

N’hésitez pas à rencontrer des professionnels : ils pourront vous conseiller. On ne protège pas de la même façon un appartement, un logement en ville ou en campagne, une villa ou un manoir.
La plupart réalisent des diagnostics mettant en évidence tous les points faibles du lieu à sécuriser. Ils connaissent parfaitement les normes à respecter. Conformes à la législation, elles sont reconnues par les compagnies d’assurance. En fonction de votre budget, de vos habitudes ces experts sont capables de vous proposer la solution la plus appropriée : faites leur confiance.