Alarme de piscine : immergée ou périmétrique

Avoir une piscine chez soi est un privilège. Pour avoir plus d’assurance, il est impératif d’installer des alarmes de piscine pour les piscines creusées. Toutefois, le danger est le même, même pour les piscines hors sol. Alors, que choisir : alarme immergée ou alarme périmétrique ?

Alarme immergée

Le marché propose un prix très raisonnable pour l’alarme immergée. C’est un système de sécurité simple. Elle est composée d’une sonde qui détecte les ondes qui sortent de l’ordinaire dans la piscine. Cependant, on peut y ajouter un clavier d’alarme et une centrale d’alarme pour plus de sécurité. Ces derniers se placent dans votre maison. Plus vous achetez un surplus d’équipements, plus le prix augmente. Le modèle avec clavier est à privilégier, car cela évite une désactivation trop simple par un enfant. En achetantalarme de piscine pour protéger de la noyade ce modèle, il faut bien vérifier s’il possède la norme NF P90-307. Les principales marques sont Espio et Aqualarm.
L’alarme immergée a pour fonctions de détecter les perturbations dans le bassin, afin de signaler qu’une personne vient de tomber à l’eau. Toutefois, il est préférable de garder toujours un œil sur les enfants, car ce modèle ne prévient pas le danger et ne dissuade pas la personne. Un des inconvénients de ce type d’alarme est qu’elle peut se déclencher suite à un passage des oiseaux, d’animaux domestiques ou tout simplement à cause du vent.

L’alarme immergée est très facile à installer, car elle est petite et sa visibilité dans la piscine est moindre. On l’installe sur les margelles de la piscine. La quantité d’alarmes à installer dépend de la superficie de la piscine. Si elle mesure moins de 50 m², une seule sonde est requiert. Dans le cas où elle mesure plus de 50 m², il est préférable d’en installer deux au minimum. Son installation ne dure qu’une heure. Si vous avez décidé d’acheter une centrale d’alarme, elle se fixe tout simplement sur le mur et un simple raccord électrique permet de la faire fonctionner.

Même avec ses nombreux avantages, l’alarme immergée a ses inconvénients. Elle est très sensible. Elle se déclenche à la moindre ondulation de l’eau. Plus l’alarme se déclenche, peu importe la raison, plus vous serez moins attentif à la situation. Ensuite, elle ne se déclenche que 10 secondes après qu’une personne est tombée ou a atterri dans le bassin. Cela peut être fatal pour la personne, car le temps de réaction est trop tard pour lui venir en aide. De plus, si la propriété est grande, on n’est pas forcément averti.

Alarme périmétrique

L’alarme périmétrique est plus chère par rapport à l’alarme immergée. Cela est dû au fait que son dispositif est plus complet. Une centrale et un clavier d’alarme sont également installés dans la maison. Pour ce modèle, chaque coin de la piscine est doté d’un dispositif d’alerte. Elle délimite le périmètre de sécurité de la piscine. Durant l’achat, vérifiez aussi qu’elle possède la norme NF P90-307. La technicité plus élevée de l’alarme périmétrique confère son prix et son assurance sécurité. La marque Primaprotect est le leader sur le marché des alarmes pour piscine. Elle propose un système de sécurité simple mais très efficace et modulable. L’alarme est dotée d’une télécommande et d’un bracelet bleu anti noyade pour compléter son efficacité. Ce bracelet permet d’avertir une chute dans la piscine.

Afin de bien installer votre alarme, il faut savoir que les bornes installées dans les quatre coins de votre piscine doivent se rejoindre par des faisceaux. L’atout de cette alarme est qu’elle avertit dès qu’une personne franchit le périmètre de sécurité. On peut alors agir rapidement au cas où il y a un danger potentiel. Le niveau de sécurité de ce modèle est alors plus élevé que celui de l’alarme immergée. Toutefois, le même problème persiste : l’alarme périmétrique se déclenche également lorsque votre animal de compagnie passe devant un des bornes.

L’installation de ce type d’alarme est plus ou moins complexe. Elle ne peut être installée qu’au tout début de la construction de la piscine, car les câbles qui relient les bornes entre elles doivent être enterrés. Les bornes doivent également être bien fixées au sol à l’aide d’un béton de ciment. Ensuite, il faut bien évaluer la distance qui sépare les bornes, car une faible distance ne permet pas d’avoir des gestes de secours rapides et portera préjudice à la personne en danger. Toutefois, une distance trop importance entraîne la résonance fréquente de l’alarme. Il est alors important de bien évaluer la dimension de la piscine afin de connaître la distance de séparation adéquate des bornes. L’installation de la centrale d’alarme ressemble à celle de l’alarme immergée : la fixer à l’intérieur de la maison et assurer le lien électrique.

L’alarme périmétrique a moins d’inconvénients à son actif. Les bornes sont volumineuses et sont un peu difficile à camoufler et à installer. Toutefois, elles sont très pratiques vu leur technicité très élevée. Ensuite, le fait qu’elle se déclenche au moindre passage d’un animal domestique perturbe l’attention et les alentours.

Autres alarmes

Même si l’alarme immergée et l’alarme périmétrique sont et les plus demandées au marché, il existe toutefois d’autres types d’alarmes.

L’alarme vocale est un type d’alarme qui fonctionne à peu près comme l’alarme périmétrique. Une fois que le périmètre de sécurité est franchi, l’alarme se déclenche en émettant un message vocal, comme quoi la personne est passée au travers du périmètre de sécurité. Elle s’achète la plupart du temps en complément de l’alarme immergée pour plus de sécurité.

Les enfants sont les premiers à être exposés aux risques de noyade. Des dispositifs complémentaires ont été conçus pour contribuer à la sécurisation et à la protection des enfants.

Afin de ne pas perdre vos enfants ou d’éviter sa noyade, les bracelets et les colliers de sécurité sont les éléments essentiels. Leur fonctionnement se base sur son dispositif sans fil. Une fois que l’enfant est trop près de la piscine ou est hors de votre vue, une sirène se retentit pour vous avertir d’un potentiel danger. Cette fonctionnalité est possible grâce à son lien avec la centrale d’alarme pré installée dans votre maison. Une autre alternative est également possible. Vous pouvez avoir un petit boitier sonore, qui peut être trimballé avec vous où que vous soyez. Ce type d’alarme peut être utilisé pour diverses occasions, et sont très utiles pour les maîtres-nageurs.

Choisir les alarmes piscines homologuées

Une alarme qui suit les normes est une alarme déjà qualifiée de performante. Si elle dispose d’une norme NP 90-307, elle est conforme aux règles imposées par le gouvernement.

La puissance sonore d’une alarme de piscine homologuée est forte pour être bien entendue. Elle doit toujours fonctionner malgré les perturbations météorologiques qui peuvent arriver. Elle doit également résister à des températures différentes, allant du plus froid (-25°C) au plus chaud (70°C). L’alarme piscine homologuée est inaccessible aux enfants, car ils ne peuvent pas l’activer et le désactiver. Un de ses atouts est qu’elle est équipée de moyens d’avertissement en cas de défaillance comme les batteries déchargées et les problèmes techniques. Après chaque baignade, elle se réactive automatiquement.

Quelle que soit la marque de votre alarme piscine, l’essentiel est qu’elle suit les normes requises pour plus de sécurité et d’efficacité.

Comment poser une alarme de piscine ?

Voici une vidéo explicative sur l’installation d’une alarme immergée. La vidéo dure 6 minutes et explique étape par étape la pose d’une alarme.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *