Alarme de piscine périmétrique

Comme nous avons pu le voir sur la page d’introduction aux alarmes de piscine, il existe deux grands types d’alarmes. La première est l’alarmes immergées. Nous avons déjà fait un article complet expliquant le fonctionnement et les avantages de ce type d’alarme sur la page dédiée à l’alarme de piscine immergée.

Cette fois nous allons parler du deuxième type, qui regroupe toutes les alarmes périmétriques (ou périphériques).

Je commencerai par vous expliquer son fonctionne et sa composition puis nous ferons un rapide résumé des avantages et inconvénients de ce type d’alarme pour piscine.

alarme de piscine pour protéger de la noyadeFonctionnement des alarmes périmétriques

Tout comme toutes les alarmes conçues pour la protection de votre piscine cette dernière respecter la norme NF P90-307-A1. C’est un impératif !

Comme son nom l’indique l’alarme périmétrique (ou périphérique) sert à créer un périmètre de sécurité autour de votre piscine. A l’aide de bornes, vous allez créer une délimitation a l’aide de murs invisibles. Ces bornes émettent et reçoivent un faisceau. Tant que ce dernier n’est pas coupé, l’alarme reste silencieuse.

Vous l’aurez compris, c’est le fait de rompre ces faisceaux qui déclenchera l’alarme. Pour pouvoir fonctionner, l’alarme périmétrique doit être composée de 3 éléments. Tout d’abord il faudra mettre en place 4 bornes (en général, mais pas obligatoirement 4) afin de pouvoir couvrir chaque côté de votre piscine. Ces bornes devront être solidement ancrées dans le sol afin d’éviter que le faisceau ne soit rompu à cause d’un mauvais alignement entre l’émetteur et le récepteur.

Ensuite, pour que vous puissiez être prévenu en cas d’intrusion dans le périmètre de sécurité, il vous fera une centrale d’alarme. C’est depuis cette centrale d’alarme que la configuration de votre alarme périmétrique se fera. La sirène d’alarme est, elle aussi, généralement incorporée à la centrale (mais pas obligatoirement !). Enfin, troisième et dernier élément, un système pour activé ou désactivé à distance votre alarme périmétrique.

Pour des raisons pratique, je vous recommande de passer par une alarme wifi afin d’éviter d’avoir à installer une alimentation électrique pour la centrale. Vous n’aurez alors qu’a veillez à toujours avoir de la batterie. L’autonomie est bonne et un petit voyant vous indiquera rapidement si la batterie est faible. Normalement vous ne risquez pas de l’oublier mais il est important de vérifier de temps en temps. Si vous avez opté pour une alarme périphérique alimentée, aucun problème 😉

A vous de voir !

Les avantages des alarmes périphériques

Si vous avez respecté les consignes fournies par le constructeur de votre alarme et bien positionné vos bornes autour de la piscine (attention à la distance entre le bord de la piscine et le début du périmètre de sécurité !), l’alarme périphérique représente un très bon système contre la noyade.

En effet, l’alarme va sonner avant que l’enfant ne tombe dans l’eau ce qui en fait une solution plus efficace qu’une alarme immergée, qui elle, ne va se déclencher qu’après la chute.

Enfin, il est possible d’installer ce type d’alarme dans 99% des piscines.

Les inconvénients des alarmes périphériques

On ne va pas vous mentir, le prix est largement plus élevé qu’un système d’alarme immergée. Si vous décidez d’investir dans une alarme périmétrique (et je vous le conseille) vous devrez dépenser a peu près le double qu’avec une alarme immergée. Ça fait une somme… Mais la sécurité est essentielle non ? A voir en fonction du nombre d’enfants en bas âge que vous accueillez généralement…

Autre gros inconvénient, c’est le côté esthétique. Heureusement les fabricants ont fait de très gros progrès ces dernières années et vous aurez aujourd’hui accès à des alarmes périphériques bien plus jolies et discrètes qu’autrefois.

Enfin, dernier point faible à relever, les alarmes périmétriques peuvent se déclencher pour rien si elles sont mal installées. Par exemple si vous avez régler votre faisceau assez proche du sol et que le chat du voisin (ou même votre chien) passe dans votre jardin, vous risquez d’entendre retentir la sirène d’alarme. Pas marrant…

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *