Alarme RTC

Vous souhaitez faire l’achat d’une alarme et êtes à la recherche d’informations pouvant aiguiller votre choix ? Dans cet article, nous présentons le principe de fonctionnement d’une alarme RTC (Réseau Téléphonique Commuté), ses avantages et inconvénients, ainsi qu’un comparatif avec les autres types d’alarmes (IP et GSM notamment).

Principe de l’alarme RTC

Le principe d’une alarme RTC est relativement simple, dans le sens où elle est reliée directement à votre réseau téléphonique via un modem, une box ou votre ligne téléphonique. Moins chère à l’achat que d’autres types d’alarmes, son efficacité peut être tout aussi performante.

Une alarme RTC se présente sous la forme d’un kit RTC accompagnant la centrale d’alarme qu’il faudra relier au réseau téléphonique, ainsi qu’au réseau électrique. Les détecteurs, quant à eux, fonctionnent par le biais d’ondes radio.

Il existe plusieurs modèles d’alarmes RTC et, si votre habitation se situe en milieu isolé, il est préférable d’opter pour un modèle comprenant une sirène extérieure.

Avantages et inconvénients

Si vous hésitez encore entre une alarme RTC, une alarme GSM ou une alarme IP, voici un récapitulatif qui vous aidera certainement à faire un choix intelligent :

  • Les alarmes RTC
    • Les ‘plus’ des alarmes RTC : le prix est plus avantageux que les autres modèles. Ajoutez à cela, si vous n’en possédez pas encore, inutile de prendre un abonnement à une ligne téléphonique car un abonnement Internet inclut, en règle générale, une ligne téléphonique via la box. Seules les communications téléphoniques engendrées suite au déclenchement de l’alarme sont donc facturées.
      L’éventail de modèles disponibles sur le marché est vaste et vous trouverez facilement chaussure à votre pied en fonction de vos besoins et de vos habitudes.
    • Les ‘moins’ des alarmes RTC : le fait que l’alarme est connectée à une prise téléphonique nécessite l’installation de l’équipement à proximité d’une prise ou de la box.
      Puisque l’alarme est branchée sur une ligne téléphonique, il est impératif de s’assurer du bon fonctionnement de celle-ci ou de votre connexion internet si c’est elle qui est utilisée. En effet, en cas de coupure de la ligne, votre alarme ne peut plus envoyer d’appel suite à une intrusion ou au déclenchement d’un ou plusieurs détecteurs.

A noter également que, dans l’hypothèse où les cambrioleurs viendraient à couper la connexion téléphonique ou même le courant électrique de votre habitation, il existe un système permettant aux sirènes de se déclencher (par le biais d’un fonctionnement sur batteries), et ce malgré le fait que les numéros préenregistrés ne pourront pas être composés.

Alarmes RTC, IP, GSM… quel modèle choisir ?

Les trois types d’alarmes diffèrent essentiellement de par leur mode de fonctionnement et de par la manière dont les propriétaires sont prévenus. Ainsi, les alarmes GSM vous informent d’un problème par le biais du téléphone mobile ou fixe (via le réseau GSM). Les alarmes RTC vous préviennent de la même manière, mais le message passe par le réseau téléphonique classique ou celui d’une box. Quant aux alarmes IP, la transmission s’effectue par le réseau internet de votre box.

Votre choix dépendra également des critères qui importent pour vous :

  • Le prix : optez pour une alarme RTC, moins chère à l’achat
  • La fiabilité : l’alarme GSM est probablement le plus fiable en raison du fait qu’elle ne nécessite pas de connexion internet.
  • Le confort d’utilisation : l’alarme IP offre l’avantage de pouvoir être paramétrée directement à partir de votre smartphone, où sont stockées toutes les informations dont vous avez besoin.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *