Barrière infrarouge

Les différentes technologies concernant les alarmes anti-intrusion

Pour les résidences secondaires ou les grandes maisons isolées, avoir un système d’alarme et de détection anti-intrusion est un investissement nécessaire, notamment si vous avez des biens de valeur à l’intérieur ou si vous souhaitez profiter pleinement de vos vacances sans vous soucier d’un possible cambriolage avant votre retour. Il existe plusieurs types de technologie permettant de repousser les intrus, chacun ayant leurs avantages et leurs inconvénients. Si aucun système ne peut arrêter ou repousser à coup sûr un cambrioleur, détecter une intrusion, émettre des signaux d’alerte et avertir police, société de gardiennage et propriétaires permettront de limiter les méfaits liés aux cambriolages et au home jacking.

Les barrières infrarouges périmétriques

Appelées aussi détecteurs de mouvements extérieurs, les barrières infrarouges périmétriques permettent de détecter toute intrusion dans le périmètre situé entre la borne émettrice d’infrarouges et la borne réceptrice. Si quelqu’un s’introduit entre les deux bornes, la borne réceptrice ne détecte plus le faisceau infrarouge et déclenche une alarme ou une télé-alarme. En fonction du dispositif, une alarme sonore ou lumineuse se déclenchera, et une société privée ou la police municipale sera avertie de la tentative d’intrusion.

Cette technologie est souvent employée sur les rebords de fenêtres ou aux passages principaux du terrain. Ses avantages sont :

  • Une pose rapide
  • La distance protégée

Ses inconvénients sont :

  • La nécessité de brancher les bornes (passage de fils dans des tranchées)
  • Le nettoyage des bornes pour s’assurer que le faisceau soit suffisamment bon pour être détecté
  • La sensibilité du système face aux intempéries (pluies, soleil de plomb, neiges…)
  • La possibilité de déclenchement intempestif lors du passage d’animaux (chats, gros oiseaux…)
  • Visibilité des barrières qui peuvent être ainsi contournées par les intrus
  • Nécessité de chauffer les éléments d’optique pour éviter la condensation

On trouve sur le marché des barrières infrarouges périmétriques à partir d’un peu moins de 70 €. Il faut également s’assurer que le matériel investi soit compatible avec votre centrale d’alarme.

Voici un exemple de barrière infrarouge de qualité pour moins de 70€ : VOIR SUR AMAZON

Systèmes radar de détection d’intrusion

Depuis quelques années, des dispositifs de détection de type actif ont fait leur apparition sur le marché. Ces systèmes appelés par le grand public « radars » permettent de détecter la présence d’intrus sur un périmètre donné, la portée étant en général de quelques mètres. Les barrières radar premier prix permettant de déclencher une alarme sur la base de critères élémentaires simples (échos radars, réflexion de signaux…). Les barrières radar haut de gamme, plus onéreuses, permettent de prendre en compte des critères plus élaborés (température, bruits…). Ces barrières sont équipées de logiciels intégrés qui permettent de rajouter une certaine intelligence dans les critères de détection. Pour les barrières les plus élaborées, le logiciel peut être mis à jour par le biais d’une clé USB ou en connexion réseau.

Les avantages de cette technologie sont :

  • La possibilité de configurer les critères de détection (uniquement pour les modèles haut de gamme)
  • Le prix abordable

Les inconvénients sont :

  • Nécessité d’avoir un corridor plan et large de plusieurs mètres
  • Entretien et fragilité notamment de la partie électronique
  • Visibilité des barrières qui peuvent être ainsi contournées par les intrus

Tout comme les détecteurs infrarouges, prévoir de faire passer des câbles électriques pour alimenter les bornes.

Les détecteurs de passage enterrés

Pour pouvoir piéger l’intrus de manière efficace, rien de tel que d’investir dans des systèmes de détection enterrés, complètement invisibles. S’il existe des systèmes actifs (émission de signaux pour détecter l’intrusion), le plus fréquent reste l’utilisation de systèmes passifs (détection d’une différence de pression ou de poids lorsque l’on marche dessus). Ainsi, à chaque fois que quelqu’un marche à l’endroit où le dispositif est enterré, un signal est renvoyé au central d’alarme pour alerter de l’intrusion. Ces systèmes peuvent être étalonnés (seuil de détection en fonction du différentiel de poids détecté) pour éviter qu’ils ne se déclenchent lors de passages de petits animaux.

Les avantages de cette technologie sont :

  • La dissimulation
  • L’étalonnage pour la détection des intrusions
  • Le prix

Les inconvénients sont :

  • La maintenance (nécessité d’avoir un plan d’implantation pour retrouver les éléments enterrés)
  • La nécessité de passer par un professionnel pour bien calibrer le seuil de détection et la profondeur d’enterrement

Tous comme les autres systèmes, prévoir des tranchées pour faire passer les câbles électriques ou de signaux.

Bon à savoir…

La détection d’intrusion à l’extérieur est l’une des missions les plus délicates à effectuer même avec du matériel professionnel très onéreux, car il y a de nombreux paramètres à prendre en compte. S’il existe des solutions radio sans fil, les solutions filaires restent les moins chères et les plus fiables sur le marché.

Il faut savoir que les alarmes filaires sont capable de recevoir n’importe quel détecteur filaire, quelque soit la marque ou le type, au contraire des alarmes sans fils.

Dernièrement, parmi les solutions filaires existantes, les détecteurs volumétriques double technologies (infrarouge et hyperfréquence) ont fait leur apparition. Ce dispositif a été conçu spécifiquement pour l’extérieur afin de couvrir des distances importantes (jusqu’à 30 mètres). Cependant, ces systèmes sont très sensibles et peuvent réagir à la présence d’animaux ou de toute activité qui jouxterait le terrain couvert. Cela nécessite un réglage fin, souvent par le biais d’un professionnel.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *