Protéger sa maison contre le feu et gaz

Protection contre le feu

Le risque d’incendie domestique aujourd’hui en France

L’incendie domestique constitue un véritable problème de santé publique avec un bilan inquiétant dont les conséquences finales sont fréquemment tragiques : S’il ne tue pas, l’incendie provoque chez les victimes de très sérieuse séquelles physiques, traumatiques, respiratoires et psychologiques.

L’incendie d’habitation en chiffre : Le saviez-vous ?

  • Tous les ans, près de 10 000 individus sont blessés lors d’un incendie domestique.
  • Tous les ans, plus de 750 individus meurent à cause d’un incendie domestique.
  • 70% des incendies domestiques se déclarent en pleine journée cependant 70% des incendies mortels se produisent durant la nuit.
  • Lors d’un incendie, 80% des victimes décèdent intoxiquées à cause des fumées.
  • En moyenne, un incendie domestiques sur quatre est causé par une installation électrique déficiente.
  • Le feu est le premier motif de mortalité chez les enfants âgés de moins de 5 ans.
  • Tous les ans, plus de 250 000 incendies domestiques menaçant sont signalé ; ce qui correspond une intervention des sapeurs-pompiers toutes les 7 minutes environ.
  • Il est intéressant de savoir qu’au Québec, où les avertisseurs de fumée sont imposés depuis plus de 25 ans, le nombre de décès survenus par la suite liée aux incendies domestiques à chuter des deux tiers.

Incendies domestiques: comment s’en protéger ?

protection du domicile : appartement et maisonL’incendie domestique : un risque contre lequel les Français peuvent se protéger

D’effrayantes statistiques qui reflètent bien l’insuffisance des équipements des domiciles français en matériel de détection et de protection pour prévenir et lutter contre l’incendie ; Ceci démontre une dure réalité : le manque de culture de la prévention du danger incendie auprès des particuliers et l’absence d’une réglementation visant à garantir leur protection.

Quels sont les bons réflexes à acquérir afin d’éviter et vous protéger contre les incendies ? Comment réagir lorsqu’un feu se déclare ? Apprenez les gestes et habitudes qui permettent de sauver des vies.

Sécurité-Maison est le portail de référence en matière de sécurité domestique. Documents de référence, questions-réponses, vidéos et informations illustrées sont à votre disposition pour vous aider à prévenir les accidents de la vie courante. Le site regroupe toutes les informations par les acteurs de la prévention des accidents de la vie quotidienne.

PRÉVENIR ET PROTÉGER

Pour empêcher les incendies domestiques et bénéficier d’une protection sans défaut, il existe des moyens simples et efficaces :

Comment éviter de provoquer un incendie ?

LES REGLES DE BASE POUR TOUS

  • Tous les ans, il est essentiel de faire ramoner la cheminée et les différents conduits.
  • Ne fumez en aucune circonstance au lit.
  • Évitez de brancher sur une même prise beaucoup d’appareils.
  • Faites attention à l’huile sur le feu et méfiez-vous des grille-pains ainsi qu’à quiconque autres appareil électrique présent dans votre cuisine.
  • Veillez à ne jamais utiliser d’alcool ou d’essence afin de ranimer les braises d’un feu de cheminée ou d’un barbecue.
  • Tenez à l’écart les produits inflammables des sources de chaleur tels que les convecteurs, ampoules électriques, plaques chauffantes, etc.
  • Veillez à entretenir et vérifier de façon régulière vos installations de gaz et d’électricité.
  • Faites le nécessaire pour placer allumettes et briquets hors de portée des enfants.
  • Tâchez d’avoir constamment chez vous un extincteur.

Mieux prévenir les incendies domestiques

Équipements et dispositifs de protection incendie

Le portail d’information sécurité-maison met à votre disposition divers documentations relative aux dispositifs de protection visant à anticiper et contre-attaquer les incendies :

  • Détecteur de fumée
  • Portes coupes feu
  • Extincteur automatique à eau
  • Robinets armés
  • Réseaux avertisseurs d’incendie
  • Alarme à incendie

Quel détecteur de fumée et alarme choisir ? Où et comment les installer ? Quelle porte achetée ? Quel extincteur et comment l’utiliser ? Retrouvez tous nos conseils.

Que faire en cas d’incendie ?

  1. Conseils pour bien réagir en cas d’incendie domestique

Les équipements de protection pour déjouer les incendies tels que les détecteurs de fumée vous laissent le temps de réagir plus rapidement, cependant prudence, cela ne suffit malheureusement pas ! Au-delà de cette première action, préparez-vous à réagir correctement si l’alarme se déclenche.

LES RÈGLES DE BASES EN CAS D’INCENDIE :

  • Gardez votre calme et, une fois en sécurité, appelez aussitôt les sapeurs-pompiers en composant le 18 ou le 112, pour leur puissent arriver sur les lieux et d’intervenir dans les plus brefs délais.
  • Ne bravez pas la fumée, notamment dans la cage d’escalier par exemple.
  • Évitez d’emprunterl’ascenseur.
  • Ne jetez en aucune circonstance de l ‘eau sur de l’huile en feu.
  • Si vous vous trouvez tout près de la sortie ou à un étage inférieur au feu, sortez sans plus attendre.
  • Si vous vous trouvez le sur le même palier ou à l’étage supérieur où il y a le feu, restez sur place et suivez les instructions suivantes :
    • Fermez toute les portes.
    • Si la fumée commence à franchir le dessous de la porte,humectez la porte et bouchez les endroits où la fumée s’infiltre avec des linges humides.
    • Patientez jusqu’à l’arrivée des secours en vousexposant près d’une fenêtre.
    • Si la fumée pénètre et envahit complètement la pièce, rampez au sol sous les fumées et couvrez-vous la bouche et le nez avec un tissu mouillé.

Protection contre le gaz

Les fuites de gaz en France, c’est :

Multiples sont les foyers qui utilisent encore quotidiennement le gaz naturel comme source d’énergie afin d’alimenter leur chaudière et obtenir du chauffage et de l’eau chaude sanitaire en dépit des risques qu’il représente. En effet, près de 9 millions de ménages français sont constamment exposés aux fuites de gaz.

Parmi ces 9 millions de ménages français, il est important de tenir en compte que 38 % des ménages français sont chauffés au gaz. C’est pourquoi avec les différentes utilisations du quotidien, cette source d’énergie fossile constitue un danger bien établi et avec des conséquences finales lourdes et diverses tel que l’asphyxie, incendie, brulures, explosion, etc.

Malheureusement, en France, on enregistre approximativement 6 000 personnes victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone causé par une fuite de gaz. En sachant que 30% des cas d’incendies, se déclarent pendant la nuit et 70% d’entre eux sont mortels, étant donné que les victimes n’ont pas le temps de réagir. La fuite est indétectable, le monoxyde de carbone (CO) étant inodore et invisible ; il opère à la manière d’un gaz asphyxiant extrêmement toxique, ce qui fait de lui la principale cause de mort toxique accidentelle en milieu domestique.

Fuite de gaz : comment s’en protéger ?

Ces inquiétantes statistiques attestent à quel point les citoyens français manquent cruellement de culture afin de prévenir et lutter contre les risques liés aux fuites de gaz ainsi qu’une absence de réglementation visant à assurer leur protection.

Quelles sont les bonnes habitudes à adopter pour éviter et vous protégez contre le danger des fuites de gaz ? Comment réagir au cas où une fuite se déclare ? Découvrez les bons réflexes qui permettent de sauver des vies.

Chauffage, cuisine, chaudière : protégez-vous des risques liés au gaz natural

Mieux prévenir les fuites de gaz

D’après Gaz de France, 98% des accidents liés au gaz sont dus fait d’installations anciennes et non contrôlées de façon périodique. Indépendamment de l’aspect sécuritaire, une fuite de gaz, même petite, occasionne un gaspillage considérable en combustible et a donc par conséquent un coût économique non-insignifiante.

Ainsi, pour empêcher les fuites de gaz et profiter d’une protection irréprochable, il existe au jour d’aujourd’hui des mesures de prévention adaptées, simples et efficaces.

Comment éviter les fuites de gaz ?

La prévention des accidents dus au « des intoxications au monoxyde de carbone » et au gaz ménager repose sur des mesures simples :

  1. LES REGLES DE BASE POUR TOUS afin de prévenir l’accident lié au gaz ménager :
  2. En respect de la réglementation, tous les ans, à l’approche de l’hiver, faites inspecter toutes vos installations de chauffage par combustion : chauffe-eau et chaudières, cuisinières, cheminées, chauffage principal et chauffages d’appoint pour détecter s’il y a un problème ou des pièces à changer, etc. Faites également ramoner vos conduits d’évacuation et vos cheminées au minimum une fois, ou deux fois par an pour davantage de précaution.
  3. Pour prévenir l’accident, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel pour effectuer le contrôle et l’entretien des installations.
  4. Il est préférable d’installer votre chauffe-eau ou votre chaudière à l’intérieur d’une pièce correctement aérée (garage, abri spécifique, etc.)
  5. Nettoyez fréquemment les grilles d’aération et ne placez en cas prétexte un meuble, une serviette ou tout autre objet susceptible d’obstruer les entrées et les sorties d’air et gêner ainsi l’évacuation des gaz viciés.
  6. N’oubliez pas de fermer le robinet d’arrivée de gaz lorsque vous vous absenté.
  7. Nettoyez fréquemment les brûleurs de votre gazinière pour éviter tout risque de fuite : une flamme bleue est un gage de sécurité.
  8. Si votre cuisinière est reliée via un tube souple, remplacez-le par un tuyau flexible à embouts mécaniques vissés, est très difficile à enlever ; si vous avez déjà un tuyau flexible, vérifiez sa date de validité.
  9. Les chauffages d’appoint sont… d’appoint ! En aucune circonstance vous devez les laisser fonctionner en continu. Respectez les consignes d’utilisation du fabricant.
  10. Les appareils à moteur à combustion (pompes thermiques, groupes électrogènes, etc.) doivent obligatoirement être placés à l’extérieur.

Comment détecter une fuite de gaz ?

Il existe différents types d’équipements qui permettent de limiter au maximum les dégâts dus aux fuites de gaz :

Parmi eux, on peut néanmoins mettre en avant le détecteur de gaz. En effet, celui-ci est une solution simple et sécuritaire à la fois. Les détections automatiques de gaz sont des systèmes qui permettent d’écarter les risques en donnant l’alerte dès la moindre fuite de gaz. Quand le système détecte une fuite, les alarmes visuelles et sonores sont alors immédiatement enclenchées. Si la concentration en gaz demeure toujours présente ou augmente, la central gaz peut dans ce cas décider de couper automatiquement l’alimentation en gaz pour une sécurité maximale.

Quel détecteur de gaz choisir ? Où et comment l’installer ? Le portail d’information sécurité-maison met à votre disposition divers documentations relatives aux dispositifs de protection visant à anticiper et contre-attaquer les fuites de gaz : Retrouvez tous nos conseils.

Que faire en cas de fuite ?

Conseils pour bien réagir en cas de fuite de gaz

  • Si vous détectez une fuite, aérez sans plus attendre, coupez l’arrivée de gaz naturel et bannissez les gestes (allumer la lumière, téléphoner, etc.) pouvant déclencher une étincelle, donc une explosion.
  • Si la fuite est enflammée, le risque d’explosion n’est plus présent : coupez si possible l’arrivée de gaz naturel, humectez les surfaces proches, évacuez l’édifice et appelez le 18.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *